Image Image Image Image Image
Scroll to Top

Haut de la page

MENU
En savoir plus
Read More
MILLER’S SEA MILLER’S SEA MILLER’S SEA MILLER’S SEA MILLER’S SEA MILLER’S SEA

MILLER’S SEA

THOMAS KIEFFER – “Miller’s Sea”

extrait de l’album Beautiful Hands

Conçu comme une suite directe du film Lauf !, le clip de MILLER’S SEA voit le personnage de Vincent, toujours interprété par Adrien Marik, arrêté par la police et détenu au commissariat. Il va alors s’échapper et rencontrer un musicien vagabond…

.

ÉQUIPE

Réalisé par
.
.
Scriptes
.
Techniciens
.
.
Photographe
Monteur
.
Vincent
Le musicien
La fille en noir

Olivier HANSZ
& Mathieu WINCKEL
.
Stéphanie DESTRIBATS
Adrien MICHEL
Jim TREBES
Bénédicte CHOFFAT
Aline RIGAUX
Milosz SIEBERT
Mathieu WINCKEL
.
Adrien MARIK
Thomas KIEFFER
Ninon KIEFFER





  • Thomas Kieffer, talentueux songwriter, est issu de la scène rock de Strasbourg. C’est en découvrant le clip vidéo de Jane’s Addiction jouant au sommet d’une montagne qu’il décide de prendre la guitare pour ne plus jamais la reposer. Autodidacte, il développe un univers musical au style déjà unique. C’est dans les années 90 qu’il entend l’appel de la scène. Il forme donc successivement “Green Jaw Cathy” et “P-Brane” aux sonorités très rock. Mais bientôt, le jeu en groupe ne suffit plus. C’est alors qu’il décide de se lancer dans une carrière solo. Là, ses dons de compositeur et d’interprète rencontre la dimension, la liberté et la sensibilité d’expression tant attendue. La boucle est bouclée…

    A 35 ans, il présente un CV impressionnant : Bataclans, Olympias, Eurockéennes de Belfort, Transbordeurs et Zéniths de France s’y affichent et côtoient des premières parties légendaires comme Canned Heat, Jerry Lee Lewis, Chuck Berry, Gary Moore, Scorpions et Calvin Russel. C’est en 2008 qu’il traverse la Manche puis l’Atlantique. Raleigh, Chapel Hill et Durham découvrent alors un artiste français étonnant mais surtout un songwriter international.

    C’est donc seul, au moyen de sa guitare et d’un complexe arsenal musical qu’il brise les conventions et qu’il nous livre sur scène, une performance rock/folk/electro unique en son genre. Là, il crée, enregistre, rythme et manipule les airs, se servant tour à tour de sa six cordes pour composer les mélodies ou pour élaborer, boucles après boucles, des percussions emmêlées. Dans son album studio Beautiful Hands (2009), réalisé par David Husser (Indochine, Rodolphe Burger, Speed Caravan etc.), Thomas nous présente toute la maîtrise de son art et ses compositions enlevées sont autant d’empreintes faites à nos émotions.

  • La progression et le découpage de MILLER’S SEA ont été finalisés courant novembre 2010 et les premiers repérages ont été réalisés dans la foulée. Le choix s’est rapidement posé pour les scènes de nature sur des zones campagnardes du sud de Strasbourg comme Nordhouse ou Plobsheim, pour leurs paysages très boisés et universels. Les scènes citadines ont toutes été situées à Brumath. Quant aux plans se déroulant au commissariat, le choix du décor s’est finalement posé sur un bâtiment de la fac de Strasbourg, légèrement décoré pour l’occasion. Une équipe réduite a alors été composée, le tournage se devant d’être très rapide et très mobile, puisque plus de 75 plans devaient tournés en deux jours.

    Le tournage de toutes les séquences en extérieur s’est déroulé le samedi 4 et le dimanche 5 décembre 2010 dans la neige et un froid glacial. Des conditions de tournage difficiles (il a débuté à 7h du matin au plan d’eau de Plobsheim) mais qui ont permis la captation de très belles images dans des décors recouverts de neige. De plus, la très bonne ambiance au sein de l’équipe a permis de ne pas se laisser aller. Le tournage des scènes du commissariat a été reporté au mardi 14 décembre et elles ont été mises en boîte en un peu plus de deux heures. Le montage n’a lui présenté aucune difficulté autre que de devoir caler les images sur la musique, technique inverse des films de fiction que nous réalisons habituellement où la musique vient couvrir les images et non le contraire. Le clip a été mis en ligne le lundi 20 décembre 2010.